Et si on allait faire un tour du côté de la Thaïlande

La cuisine thaïlandaise est reconnue comme l’une des plus savoureuse et raffinée au monde. Les saveurs telles que le curry; citronnelle, coriandre, menthe, piment, ail, gingembre, lait de coco…, les parfums et les couleurs contribuent à cette reconnaissance.
Toute l’originalité de cette cuisine réside dans l’utilisation sans limite des diverses épices. Pimentée à l’excès pour le palais des occidentaux et accompagnée presque toujours de sauces ou de fumets, elle rencontre un succès international croissant.
Lors d’un repas thaïlandais, tous les plats sont servis et consommés en même temps.Chaque convive alterne entre une petite bouchée de ceci, puis une autre de cela.Les thaïlandais n’utilisent jamais ni fourchettes, ni couteaux, ni baguettes mais bien une grande cuillère.Un repas thaïlandais traditionnel, est composé de :
  • IMAGE BOUFFE THAIUn riz cuisine
Une soupe
Un curry
Une salade
Des fruits

 

Pour s’approvisionner, les thaïlandais ont l’habitude de faire leurs courses sur les marchés.

 

MARCHE THAI
En effet, les rues déjà pleines d’une multitude de restaurants et commerces voient, le soir, s’installer en plus des chariots ambulants proposant toutes sortes de spécialités culinaires du pays.
Au marché, on retrouve également des brochettes à toutes les sauces, à la seiche, au porc, aux moules, au bœuf… Il y en a pour tous les goûts et on retrouve bien d’autres mets.
Pour ceux qui ne connaissent pas la Thaïlande, sachez que la street food y est merveilleuse, chaque échoppe vous réserve des surprises, la cuisine y est goûteuse, vraiment peu chère et très diversifiée.

D’un point de vue nutritionnel :
Cette cuisine est nutritionnellement parlant presque parfaite, elle accommode dans de petites proportions :
  • Céréales (pâtes et/ou riz)
  • Légumes
  • Protéines (le plus souvent crevettes, poisson ou poulet)
  • Fruits
    Il est recommandé d’alterner un plat pimenté avec un plat doux (ex : curry de poisson avec un riz cuisiné).
IMAGE FRUIT THAI
Et, à l’instar des autres types de cuisine asiatiques, l’usage de matières grasses et de produits sucrés est considérablement réduit.
La cuisson rapide des aliments permet de préserver au maximum les saveurs et les textures ainsi que les différentes vitamines et minéraux.
En effet, la plupart du temps, les techniques de cuisson se partagent entre le wok, la vapeur, le grill et la friture.
 Cependant, les sauces proposées en accompagnement, telle la sauce de poisson, sauce de soya (soja) … contiennent énormément de sel (consommé en excès, il entraine de hypertension artérielle et des maladies cardiovasculaires).
Les personnes allergiques aux arachides, devront faire attention aux plats commandés, on en retrouve dans beaucoup de plats thaïlandais.
Il faut faire également attention à ne pas trop consommer de produits frits, de plus en plus présents en Thaïlande.
Et oui la malbouffe est entrain d’envahir toutes les populations du monde !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s