Les produits laitiers sont nos amis pour la vie ?

Que ce soit par allergie, intolérance, mal digestion ou par refus de consommer des produits laitiers pour des raisons éthiques et/ou environnementales.
On entend de plus en plus qu’il faut supprimer les produits laitiers de son alimentation.
Pendant longtemps, le lait a été symbole de bonne santé ; suite à la seconde guerre mondiale, Pierre-Mendès France avait instauré la distribution de briques de lait dans les écoles pour pallier aux carences alimentaires de l’après-guerre.
lait

 

 – FAISONS LE POINT –
Lors d’un régime sans lactose, nous bannissons : lait, crème, beurre, yaourt, fromage, lait fermenté, chocolat chaud, chocolat au lait, céréales et boissons du petit-déjeuner, crème Chantilly, glaces, desserts lactés (crème au chocolat, vanille, tiramisu, panacotta…), plats cuisinés du commerce, produits de boulangerie, viennoiserie et pâtisserie, margarine d’origine animale, préparations de soupes ou de purées instantanées, préparations pour crêpes et gâteaux… et bien d’autres aliments.

 

– D’UN POINT DE VUE NUTRITIONNEL-
Les produits laitiers sont riches en :
  • Protéines : en effet le lait, yaourts, fromages blancs, petits suisses… sont une source de protéines non négligeables. Elles sont essentielles pour le maintien du squelette, la création d’enzymes, d’hormones et jouent un rôle important dans le transport de l’oxygène. Cependant, si l’on pratique un régime sans lactose, on peut compenser ce nutriment par de la viande, du poisson ou des œufs. Notons tout de même qu’une personne qui ne consomme pas de lactose a tendance à ne pas consommer de produits provenant d’animaux, elle devra donc compenser avec du tofu, du lait de soja et des légumes secs associés aux féculents pour une bonne assimilation des protéines par l’organisme.
  • Lipides : le beurre, la crème fraiche et les margarines animales sont fabriqués à base de lait. Ces graisses bien qu’à en consommer en quantité limitée sont nécessaires au bon fonctionnement du corps et permettent notamment de stocker de l’énergie. On peut toutefois remplacer ces sources de matières grasses par des huiles ainsi que par de l’avocat ou bien même des fruits à coques.
  • Le calcium : Les produits laitiers sont la principale source de calcium pour l’organisme. Le calcium ayant un rôle primordial dans la lutte contre l’ostéoporose et dans la vitalité des dents, il joue également un rôle dans la circulation sanguine. Cependant, nous pouvons compter aussi sur les sardines et les végétaux pour leur richesse en calcium, mais qui reste néanmoins moins bien absorbé par notre corps.
calcium origine vegetale
– LAIT ENTIER, DEMI-ÉCRÉMÉ OU ÉCRÉMÉ ? –
Lorsque nous faisons nos courses, il se peut que l’on soit perdu face au choix de notre lait. Il est reconnaissable grâce à sa couleur :
– le rouge pour le lait entier
– le bleu pour le lait demi-écrémé
– le vert pour le lait écrémé
Ce qui différencie ces 3 laits est la teneur en crème. C’est à la laiterie, où le lait est pasteurisé que l’on contrôle (ajout ou retrait) la crème.Voila pourquoi, il existe différents laits.
 Comparaison lait
– PRODUITS LAITIERS ET OSTÉOPOROSE –
L’ostéoporose est une maladie diffuse du squelette caractérisée par une diminution de la densité osseuse. Ces altérations du squelette rendent l’os fragile et augmentent le risque de fractures. En Europe, l’ostéoporose touche 22% des femmes de plus de 50 ans et 7% des hommes de plus de 60 ans. Cette pathologie est considérée en France, comme un problème de santé publique.
Il est préconisé de consommer au moins 3 produits laitiers jusqu’à ses 20 ans, en effet, nous capitalisons des réserves de calcium dans les os jusqu’à cet âge-là.

apport nutritionnels en calcium

Un renouvellement de ces réserves se met en place entre 20-50 ans pour les femmes et 20-60 ans pour les hommes. Tout se corse, à partir de 50 ans pour les femmes et 60 ans chez les hommes, le renouvellement osseux ne se fait alors plus, et la perte osseuse commence. Il faut donc la diminuer un maximum en consommant des produits riches en calcium.
En effet, consommer des produits laitiers tout au long de la vie est important, car avec 10% de masse osseuse en plus à 20 ans, le risque de fracture diminue de moitié vers 60 ans, notamment pour les femmes.
La France compte beaucoup de personnes atteintes d’ostéoporose est souvent repris comme un argument par anti-lait ; en effet toujours d’après eux, il serait inutile d’en consommer car il n’empêcherait pas d’avoir des fractures.

tableau calcium

Cependant, il faut savoir que :
  • En France, les fractures sont dues aussi à notre patrimoine génétique et à la carence de vitamine D. Le soleil est source principale de vitamine D et elle permet une bonne fixation du calcium.
  • En Asie, les jambes plus courtes et l’angle particulier des hanches des femmes sont des facteurs qui minimisent les risques de fractures.
  • En Afrique, ce sont certaines hormones qui ne se sont pas développées chez les individus Européens qui vont jouer ce rôle.

 

– PRODUIT LAITIER ET DIGESTION –
Du point de vue digestion, c’est le lactose contenu dans le lait qui peut poser problème notamment chez l’adulte qui n’a pas continué à en consommer et qui perd donc la lactase, l’enzyme capable de dégrader le lactose.
En revanche, les yaourts, fromages blancs, fromages, petits suisses… ont l’avantage d’être mieux digérés, car le lactose du lait est partiellement voire totalement transformé par les ferments.

lactose dans les aliments

– PRODUITS LAITIERS ET INFECTIONS –
D’après certains naturopathes, une des protéines contenues dans les produits laitiers entrainerait une surproduction de mucus (une sécrétion visqueuse entrainant avec elle des poussière et microbes). Toujours d’après eux, le nez coulerait, car c’est le seul moyen que le corps a trouvé pour se débarrasser de ce mucus. Cependant, aucune étude n’a prouvé ou démontré ce fait. Nous sommes tout de même atteints de manière plus régulière de rhume et notre nez coule plus fréquemment en période hivernale. Mais alors la question se pose, consommons-nous davantage de produits laitiers lors de cette saison ? J’en doute fort.
Le plus probable est que ces infections nasales ou pulmonaires sont plus sensibles au froid et au changement de temps (soleil/pluie/neige) et à une prédisposition génétique.

 

– EN CONCLUSION –
Pourquoi vouloir arrêter les produits laitiers ?
Riches en protéines et principale source de calcium, ils sont indispensables dans la lutte contre l’ostéoporose et grâce à leurs nutriments veillent au bon fonctionnement de notre organisme.
Cependant, que ce soit pour des problèmes de digestions, de goût… c’est à vous de consommer vos laitages sous la forme que vous appréciez, y compris dans vos recettes.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s