5 conseils pour ne pas manquer de fer

Popeye, précurseur d’une alimentation riche en fer, l’avait bien compris, celui-ci est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme (essentiel au transport de l’oxygène, à la formation des globules rouges, à la fabrication de nouvelles cellules, des hormones et des neurotransmetteurs.).
Présent dans de nombreux aliments, il n’est cependant pas rare d’être anémié (manque de fer). En effet, le fer est mal assimilé par notre organisme, notre système digestif peine à extraire ce minéral des aliments pour l’incruster dans notre corps (surtout au niveau sanguin) ou encore le stocker.
L’arrivée des menstruations chez les filles/femmes, les contraint à compenser la perte de fer. C’est pourquoi il est recommandé un apport quotidien de 18mg pour la femme et de 9mg pour l’homme.

palourde lemon-991085_1920 chocolate-1312524_1920

Pour éviter toute carence, voici 5 astuces :

Consommer de la viande rouge et des abats
Ce sont les plus grands fournisseurs de fer, en plus de leur taux élevé en protéines.
Consommez de la viande rouge 1 à 2 fois par semaine et, si possible, saignante. Quant aux abats (foie, boudin, cœur, rognons…) évitez d’en manger plus d’une fois par semaine.
Le chocolat, du plaisir à la santé (chocolat, 40% de cacao au minimum).
Vous avez raison de prendre un carré de chocolat, de temps en temps en cas de petite fringale, surtout s’il renferme au moins 40% de cacao. On y retrouve en effet environ 11mg de fer pour 100g de chocolat. Une bonne raison de ne plus se priver. 
Les fruits de mer
On ne les consomme pas fréquemment, surtout si l’on habite loin de la mer. Mais en plus de renfermer de l’iode, ils sont une source non négligeable de fer. Alors tous aux moules, palourdes, huitres…
Consommer des aliments riches en vitamine C :
Cassis, citron, kiwi, fraise, papaye (la plupart des fruits) sont des sources de vitamine C.
Elle favorise l’absorption du fer par l’intestin grêle, elle peut augmenter son absorption de 1,5 à 10 fois. Ce qui en fait un atout majeur pour une alimentation riche en fer.
Eviter le boire un thé après avoir mangé :
De par sa présence en tanins, le thé réduit l’absorption du fer.
Il faut donc veiller à consommer le thé à distance des repas : au moins une heure avant et une heure après. Cependant si c’est votre plaisir quotidien ou une habitude de boire un thé au petit déjeuner, vous pouvez tout de même faire une exception.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s