Arrêter de fumer sans prendre de poids

Chez le fumeur, la nicotine contenue dans le tabac agit en diminuant l’appétit. Elle augmente la dépense énergétique et ralentit le stockage des graisses.
Il n’est donc pas rare de prendre un peu de poids quand on arrête de fumer, mais ce n’est pas systématique ; un tiers des fumeurs n’en prennent pas.
Chez les autres, pas de chance, cette prise de poids est en moyenne de 2 à 4 kilos. Certains n’en prennent qu’un, d’autres davantage.
Le premier mois suivant l’arrêt, il arrive régulièrement d’observer une augmentation de l’appétit, cependant, ça reste une période de transition.
Il est important de reconnaître les signes qui différencient une faim réelle, d’une envie de manger ou du rassasiement.
En outre, l’arrêt du tabac permet de retrouver et d’apprécier des saveurs subtiles pour le plus grand plaisir de nos papilles.
cigarette 2

 

QUELQUES CONSEILS POUR ÉVITER CETTE PRISE DE POIDS:
Avant toute chose, il est important de faire de vrais repas pour ne pas ressentir de faim entre les repas.
Bien commencer sa journée par un vrai petit déjeuner avec, par exemple, des biscottes ou des céréales, un fruit, un yaourt et une boisson.
Pour le plat principal, préférer les viandes peu grasses (filet de volaille, lapin, jambon blanc, bifteck, faux-filet) ou le poisson, le tout accompagné d’une bonne quantité de légumes cuits ou crus.
Inutile de supprimer les aliments contenant des sucres complexes (contenus principalement dans les féculents : pommes de terre, pâtes, riz, pain…) car ils aident à éviter les petits creux. Veiller simplement à ce que la méthode de cuisson et d’accompagnement permette de limiter les graisses (attention aux sauces, beurre …). Consommer au moins un féculent à chaque repas.
Au dessert, choisir un fruit plutôt qu’une pâtisserie.
Penser à boire régulièrement de l’eau !
ATTENTION AU CAFÉ qui énerve et qui « appelle » la cigarette d’où le fameux « café clope ».
ATTENTION À LALCOOL, qui apporte des calories inutiles et qui incite aussi à fumer.
Ne pas oublier de bouger. Surtout avec l’arrêt de la cigarette, pratiquer une activité physique permet d’évacuer le stress, de se faire plaisir, de sentir son corps. Même si l’on ne pratique pas un sport, on peut se dépenser en utilisant les escaliers (à la place de l’ascenseur), en marchant d’un bon pas, en descendant du bus ou du métro une station avant sa destination, en bricolant, en faisant le ménage…
cigarette 3
Si on a « craqué », ce n’est pas grave, l’important est de rééquilibrer son alimentation au repas suivant et de ne pas culpabiliser.
Il est possible de s’accorder une collation pour éviter les grignotages et les fringales : du fromage blanc, un fruit frais ou sec, galette de riz…
Il est IMPORTANT lors de l’arrêt du tabac de ne pas faire de régime. Si l’on associe régime et cessation de cigarettes, ce serait vouloir se battre sur tous les fronts et s’imposer une source de stress supplémentaire, ce qui n’est vraiment pas utile durant cette période.
Arrêter de fumer, est une étape assez compliquée et délicate. Lors de cette période, ne pas se décourager est crucial, peu importe que l’on craque, que l’on n’atteigne pas nos objectifs fixés rapidement… L’objectif réel est d’y parvenir sur du long terme.
Alors, si pour compenser le manque de nicotine, on se fait plaisir gustativement, ce n’est pas la peine de culpabiliser. Et puis en suivant tous nos petits conseils, vous verrez, vous ne prendrez pas de  poids en disant adieu à la cigarette.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s