Bien manger pour mieux dormir ?

Après une journée bien chargée, le ventre bien plein, on a qu’une envie c’est d’aller se coucher.

Hop hop on enfile son pyjama, on se met sous la couette, on lit quelques lignes du livre du moment et c’est parti pour une bonne nuit de sommeil.

Mais là …TicTac…TicTac… Impossible de s’endormir.

Pour bien dormir, il faut manger…

 

#QUAND ?

L’idéal est de manger 3 heures avant de se mettre au lit, pour éviter de se coucher en pleine digestion.

Pour que le sommeil prenne place, notre corps a besoin de faire baisser sa température corporelle. Lors de la digestion, celle-ci augmente.

Rien de tel donc pour retarder l’endormissement qu’une digestion qui n’en finit plus.

 

#ON MANGE QUOI ?

Excepté la caféine, il n’existe aucun aliment qui excite ou dont la consommation gênerait l’endormissement.

Et oui le fameux jus d’orange ou orange à ne pas consommer avant d’aller au lit, c’est… des balivernes.

Cependant, il est tout de même important d’éviter de consommer des aliments riches en lipides, en effet, le gras modifie la sensibilité de l’organisme à l’orexine, une hormone qui stimule l’état d’éveil.

Attention également à l’abus de protéines, qui contiennent des acides aminés, notamment de la tyrosine qui fabrique de la dopamine et de l’adrénaline, deux neuromédiateurs impliqués dans l’éveil.

Au contraire, les glucides, provoquent la sécrétion d’insuline, hormone qui booste la production de sérotonine, la sérotonine étant un précurseur de la mélatonine, l’hormone du sommeil.

 

#EN QUELLE QUANTITE ?

Il faut limiter les repas trop copieux pour ne pas rendre la digestion interminable.

Attention, il ne faut cependant pas tomber dans l’excès inverse : le repas du soir doit contenir assez de calories pour tenir durant la longue période de jeûne qu’est le sommeil.

Y inclure des glucides complexes comme des pommes de terre, des pâtes, du riz… ils seront assimilés lentement par l’organisme, assurent la satiété et constituent une bonne réserve calorique pour la nuit.

 

A photo by David Mao. unsplash.com/photos/m0l5J8Lqnzo

#ET LA TISANE DU SOIR ?

Camomille, verveine, tilleul, thym… de nombreuses plantes sont utilisées pour préparer le terrain à l’endormissement, mais leur usage repose sur un savoir empirique et les études scientifiques nous montrent que leur efficacité est rare.

Toutefois, peu importe la plante qui infuse dans notre tasse, la tisane a un avantage : bue bien chaude le soir, elle permet à notre corps d’abaisser sa température centrale par échange thermique et donc de préparer le terrain pour un bon sommeil.

 

#ET POUR SA CULTURE PERSONNELLE

« Qui dort dîne ? »

Aujourd’hui cet adage signifie qu’une personne qui dort peut se passer de diner.

Alors qu’au Moyen-Age, il accueillait les voyageurs à l’entrée des auberges, leur rappelant que pour dormir dans ce lieu, ils devaient d’abord diner puis payer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s