Bien diner en rentrant du boulot, rien de plus simple

La journée en semaine, c’est un peu métro, boulot, dodo et nous délaissons le diner, en mangeant ce que nous trouvons au fond des placards au détriment de notre ligne, santé…
Nous vous donnons la solution, pour bien manger le soir en rentrant du boulot.
# UN DINER EQUILIBRÉ EN 4 ÉTAPES
Entrée, plat, laitage et dessert, voilà le quatuor gagnant pour le soir. Contrairement aux idées reçues, un diner ainsi composé ne fait pas grossir, sauf si nous accumulons des aliments gras et caloriques ou à continuer de manger même quand nous avons plus faim.
# PRENEZ UNE ENTRÉE
Débuter le diner avec une crudité de saison (salade de tomates ou de concombres, chou ou carottes…) permet de dilater l’estomac et de lui signifier que nous commençons à le rassasier. L’autre intérêt d’une entrée le soir : apporter des vitamines, minéraux et des antioxydants supplémentaires.

 

# CHOISIR DES RECETTES COMPLETES
Dans chaque plat, il faut idéalement une source de protéines (œuf, poisson, viande, crustacés), des légumes et un peu de féculent. Donc, nous évitons les recettes monomaniaques comme un plat de pâtes sans rien de plus que du gruyère râpé pour l’agrémenter. Nous prenons l’habitude d’utiliser plusieurs ingrédients pour la même recette.
# VARIER LES COULEURS ET DONC LES PLAISIRS
Multiplions les espèces d’une même variété de fruits ou de légumes : en variant, par exemple, la couleur des tomates que nous mangeons (noires de Crimée, green zebra, cœur de bœuf, tomates cerises jaunes …), le plaisir est décuplé visuellement, ce qui attise l’appétit. En prime, nous apportons à notre corps des antioxydants différents selon l’intensité de la couleur.

 

# NE PAS OUBLIER NI LE LAITAGE, NI LE DESSERT
Le diner doit comprendre un laitage (morceau de fromage, yaourt ou fromage blanc) pour vous apporter la dose recommandée de calcium ainsi qu’un dessert majoritairement un fruit (ou une compote), pour avoir notre compte de vitamines.
# PRÉFÉRER L’ASSIETTE AU BUFFET
Pour éviter de diner trop copieusement, ne mettons pas tous les plats sur la table en même temps, mais servez directement les assiettes. A partir du moment où la table est un « buffet » il est beaucoup plus difficile de se réguler : nous nous retrouvons facilement dans une frénésie alimentaire sans arriver à se contrôler.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s