Se faire plaisir au restaurant tout en gardant sa ligne, c’est possible !

S’interdire d’aller au restaurant en raison d’un régime, ce n’est pas très malin, il ne faut pas s’interdire ces sorties.
Il convient tout simplement de surveiller son assiette, tant sur la quantité que sur la qualité.
Il est compliqué de faire l’impasse sur le restaurant quand le boulot ne nous laisse pas le choix, que ce soit en repas clients, lors de déplacement… Difficile aussi de se priver de ces moments pleins de convivialités, en famille, entre amis, en amoureux…
C’est d’ailleurs peu recommandé de s’en priver, le restaurant représente une occasion de manger différemment, de rompre la monotonie et de se nourrir avec délectation.
# LE CHOIX DU MENU
Les portions servies dans les restaurants sont souvent assez copieuses et les recettes plus grasses qu’à la maison.
Alors nous optons pour la formule entrée/plat ou plat/dessert, mais sans nécessairement finir son assiette. Rien n’empêche de partager son assiette avec un convive ou encore de demander au serveur de la mettre dans une boîte pour l’emporter chez soi ; c’est le « doggy bag » des New-Yorkais.
Naturellement nous privilégierons la qualité à la quantité et donc les restaurants aux cafétérias, fast-food ou autres chaines de restauration.
# VEILLER A LA CUISSON DES ALIMENTS
Privilégier les viandes et les légumes cuits à la vapeur, au court-bouillon, au grill ou dans un four plutôt que préparés en sauce, frits ou panés. Nous évitons ainsi un trop plein de matières grasses. La même logique devrait nous pousser à commander une salade, un légume vert, voire des féculents (pâtes, semoule, quinoa, pomme de terre, riz… en quantité raisonnable (sauf des frites ! ).
Pour les entrées, nous évitons la charcuterie, idem pour le céleri remoulade et les œufs mayo (riches en matières grasses)). Nous leur préférons la soupe de légumes, une salade ou toute autre entrée de crudités.
Pour la vinaigrette, c’est mieux si elle est proposée à part, pour être à même d’en contrôler la quantité.
# NE PAS FORCER SUR LE SEL
Dans de nombreux restaurants, les plats sont souvent très salés, pas très étonnant sachant que le sel permet de faire ressortir le gout des aliments.
Mais voilà, l ‘excès de sel n’est pas bon pour nos artères et un plat très salé a pour effet de nous donner soif, avec la tentation de finir rapidement notre verre de vin.
En parlant de vin…
# CONTROLER SA CONSOMMATION D’ALCOOL
Là encore,, il ne faut pas en abuser, sachant qu’il est très calorique : un gramme d’alcool est quasiment aussi riche en énergie d’un gramme de beurre (7 kcal pour 1g contre 8,2 pour le beurre).
# POUR LE DESSERT, FAIRE LE BON CHOIX
Eviter autant que possible les tartes, gâteaux à la crème et crèmes glacées et leur préférer les fruits, salades de fruits, sorbets voire les flans.
Ces conseils peuvent en décourager plus d’un d’entre nous, pour mettre toutes les chances de notre côté, nous pouvons prendre l’habitude de manger une pomme et quelques fruits secs avant de rejoindre le restaurant, mais aussi de boire de l’eau aussi bien avant que pendant le repas. Cela permet ainsi d’attendre son plat sans se jeter sur le pain ou les apéritifs, puis de le déguster tranquillement, en sachant faire preuve de sagesse.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s