Les aliments anti-cancers

# LES POISSONS GRAS
Ils sont intéressants pour leur apport en graisse de qualité. Indispensables pour le bon fonctionnement du foie et celui des neurones, ces graisses assurent aussi la bonne qualité de nos membranes cellulaires. Globalement, l’apport en protéines et en oméga 3 des poissons gras est particulièrement intéressant en cas de cancer, car leur consommation offre une bonne protection cardio-vasculaire et neurologique, des sphères de l’organisme souvent mises à mal par des traitements. Manger régulièrement du poisson et des petits poissons gras protège des effets secondaires des traitements et évite la déprime.
# LES AGRUMES
Tous les agrumes sont des fruits riches en vitamine C et soutiennent les glandes surrénales. Ils régulent la circulation et certaines variétés, comme la mandarine, l’orange ou la bigarade, possèdent en plus une action calmante et antispasmodique.
# LE MESCLUN ET LES SALADES VERT FONCÉ
Comme toutes les salades vert foncé, le mesclun est riche en flavonoïdes, des molécules anti-cancer.
Mesclun, mâche, roquette, pousses d’épinard : ne ratons pas la moindre occasion d’introduire ces salades dans nos assiettes.
# LES FÈVES
Ces légumineuses, très riches en protéines et en antioxydants, sont intéressantes pour leur apport en vitamines C, E et B, qui permettent d’assimiler ces protéines. Elles aideraient, en outre, à lutter contre la maladie de Parkinson. Enfin, dernier avantage, les fèves sont très nutritives. N’hésitons pas à les combiner à des produits céréaliers.
# LES CAROTTES
Elles apaisent et cicatrisent les intestins et l’estomac enflammés, car elles sont anti-diarrhéiques et laxatives à la fois. Lors des traitements agressifs pour les muqueuses intestinales et gastriques, elles sont des alliées de choix, avec en prime une action antianémique et un soutien de l’immunité. Elles protègent aussi des infections urinaires.
# L’AGAR-AGAR
Extrait d’algues rouges, l’agar-agar permet de réussir flans, terrines et entremets. Il produit également un effet de satiété et fixe le glucose dans l’intestin, diminuant ainsi son assimilation – son passage dans la barrière intestinale et donc dans le sang. Il aurait, en outre, un rôle positif sur la constipation, de même qu’un effet coupe-faim.
# LES OLIVES
En plus de soutenir le pancréas et de limiter le sucre dans le sang, les olives sont d’excellents détoxifiants du foie et des reins. Vasodilatateur artériel et en particulier coronarien, elles protègent aussi le cœur de la toxicité de certaines chimiothérapies.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s