Les labels, que signifient-ils vraiment ?

Ils fleurissent sur les emballages et promettent des produits de meilleure qualité ou bons pour la santé. Mais derrière le marketing, quels sont leurs réels bénéfices ?

 

# AGRICULTURE BIOLOGIQUE

C’est le plus connu des 6 labels officiels répondant au cahier des charges de l’Institut national de l’origine et de la qualité (Inao). Pour obtenir le précieux logo vert, les producteur doivent respecter le cahier des charges de la zone euro : au moins 95% des ingrédients doivent être d’origine bio, ne pas porter la trace de pesticides et ne pas contenir d’ OGM (sous le seuil de tolérance de 0,9%).

 

# LABEL ROUGE

Depuis 1960, ce label garantit la qualité supérieure d’un produit, quel qu’il soit et quelle que soit son origine géographique. Ces produits sont contrôlés régulièrement pour vérifier la traçabilité et le mode de production par un organisme indépendant et certifié par l’Inao ; ils sont régulièrement soumis à des tests comparatifs avec des produits équivalents.

 

# LES AOC
L’appellation d’origine contrôlée garantit qu’un produit a été réalisé selon un savoir-faire reconnu dans une zone géographique donnée qui lui donne ses caractéristiques. Cela permet aux produits dits « de terroir » français de se protéger des contrefaçons et des imitations. Mais depuis 2012, seuls les vins sont autorisés à porter cette mention. Une fois enregistrées au niveau européen, les denrées concernées doivent désormais porter la mention AOP.

 

# AOP
L’appellation d’origine protégée est l’équivalent européen de l’AOC. Créé en 1992, il garantit la qualité d’un produit du terroir. La production, la transformation et l’élaboration doivent avoir été faites dans une aire déterminées (ex : lentilles du Puy…)

 

# IGP
Créé en 1992, le label européen Indication géographique du produit mais aussi la qualité, la réputation ou toute autre caractéristique pouvant être attribuée à cette origine.
Plus souple que l’AOP, l’IGP garantit qu’au moins une étape de la production, de la transformation ou de l’élaboration a eu lieu dans une aire géographique délimitée (ex : le miel de Provence).

 

# STG

La Spécialité Traditionnelle Garantie est un certificat qui atteste la composition ou le mode de production traditionnel d’un produit alimentaire, sans toutefois établir un lien avec une origine géographique précise (ex : jambon Serrano)

 

# BLEU-BLANC-CŒUR

Ce certificat émane d’une association portée par un collectif de paysans, médecins ou scientifiques. Elle préconise une alimentation animale basée sur l’herbe et les graines de lin oléagineux pour produire des aliments plus riches en oméga-3, allié de la lutte contre le cholestérol et les maladies cardio-vasculaires.

 

# VIANDES DE FRANCE

Lancé par les professionnels de la filière, ce certificat a vu le jour en 2014. Il assure que la viande marquée du logo hexagonal est issue d’animaux nés, élevés, abattus, découpés et transformés en France. Il garantit un mode de production respectueux de l’environnement et du bien-être animal et une traçabilité totale.

 

# COMMERCE ÉQUITABLE

Le plus connu des certificats équitables, Fairtrade/Max Havelaar, garantit que le produit a été acheté à un prix correct et qu’il a été réalisé dans des conditions respectueuses des droits de l’homme et de l’environnement. Depuis des dizaines d’années, l’association est sous le feu des critiques pour avoir certifié des multinationales.

 

# PÊCHE DURABLE – MSC

L’ONG à but non lucratif Marine Stewardship Council est à l’origine de cette certification, qui garantit que les produits vendus sous le logo sont respectueux de l’environnement maritime.

 

# PÊCHE DURABLE
FranceAgriMer, affilié au ministère de l’Agriculture, a prévu de lancer le label Pêche durable d’ici la fin de l’année.
Le logo bleu devrait garantir que les produits commercialisés respectent les exigences environnementales (maintien du stock de poissons, gestion des déchets, économie d’énergie), économiques et sociales (conditions de travail respectueuses) fixées.

 

# DEMETER
Plus exigeant que le label AB, jugé par certains trop laxiste, des certificats bio indépendants se sont développés, tels Demeter (certificateur de biodynamie, qui soigne autant la terre que les produits), Bio cohérence ou encore Nature et progrès 100% bio qui garantissent des produits sans pesticides ni OGM.

 

# PRODUIT CERTIFIÉ

Il atteste que le produit est conforme à des règles préalablement fixées.

 

# ELU PRODUIT DE L’ANNÉE OU SAVEUR DE L’ANNÉE
Ces mentions n’ont aucune valeur nutritive ou qualitative. Donc ne pas s’y fier !
Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Monsieur R. dit :

    De l’étiquette à la réalité du label, un article intéressant pour mieux choisir les produits pour se nourrir en faisant les bons choix, ou tout du moins en prenant ce qui est le moins pire dans les possibilités de l’offre existante à ce jour.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s